Nous rejoindre

Partager sur

Focus piscine : Est-ce vraiment un investissement judicieux?


Publié le 19 juillet 2021

Selon la Fédération des professionnels de la piscine et du spa, 200 000 français en ont installé une en 2020 (hors sol et enterrées) soit une hausse de 28% sur un an. Du jamais vu! L’année 2021 s’annonce aussi explosive avec sans doute une croissance à deux chiffres. Et, revers de la médaille, une plus longue attente.

Avec la crise sanitaire, les Français ont des envies de confort. Mais la construction d’une piscine est-elle vraiment un investissement judicieux ?

Farniente les pieds dans l’eau, c’est possible mais à quel coût ?

Comptez entre 22000 et 25000€ en moyenne pour l’achat d’une piscine sans équipements selon la Fédération. Vient ensuite l’entretien de la piscine : entre 400 et 600 € annuel. Autre élément à prendre en compte : les impôt locaux…  Faire construire une piscine peut augmenter la taxe foncière de 5% à 10% en moyenne (soit entre 50 et 100 euros environ). Si la piscine est gonflable ou démontable, vous serez exonérés.

Un « investissement patrimonial »

Dans certains cas, après accord de la mairie, si la superficie de votre piscine dépasse les 10 m² et a nécessité un permis de construire, vous devrez vous acquittez d’une taxe d’aménagement. Le coût de cette taxe s’élève à 200€/m². S’appliquent à cette somme un taux communal et un taux départemental. Bref, le coût d’une piscine est loin d’être négligeable.

Finalement, l'investissement dans une piscine peut-il rapporter gros ?

En effet, c’est un investissement judicieux puisque la présence d’une piscine augmente le prix d’un bien de plus de 16% en moyenne. L’impact est encore plus élevé pour les maisons, +19,5%, et dans les départements les plus ensoleillés: +17,5% dans les Bouches-du-Rhône et le Var par exemple.

Source : Le Figaro immobilier - 24/06/21 - Crédit Photo : Adobe Stock

nous suivre

se connecter