Nous rejoindre

Partager sur

Immobilier : Louer Abordable, c’est bien plus rentable !


Publié le 14 décembre 2021

La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, donne un coup de pouce au dispositif Louer Abordable. L’avantage fiscal augmente, un plus grand nombre d'investisseurs peuvent en profiter et tous les logements, quelle que soit leur adresse, sont désormais concernés. La mesure entrera en vigueur dès 2022.

Louer en appliquant un loyer inférieur aux valeurs de marché moyennant un avantage fiscal : c’est le principe du dispositif Louer Abordable, autrement baptisé Cosse Ancien, du nom de sa créatrice, l’ancienne ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, ou encore Louer Mieux du côté de l’Anah. Comment ça marche ? L’investisseur qui opte aujourd’hui pour ce mécanisme applique un abattement forfaitaire de 30 à 85 % sur ses revenus locatifs en fonction du caractère intermédiaire, social ou très social des loyers pratiqués et de l’adresse du logement. A Paris, par exemple, le bailleur qui loue en dessous de 12,27 €/m² (location sociale) profite d’un abattement de 70 %. Pour 1.000 € de loyers perçus, il n’est imposé que sur 300 €. Autres conditions à respecter pour profiter du Cosse Ancien/Louer Abordable : signer une convention avec l’Anah et respecter des plafonds de ressources du locataire.

Louer abordable : la réforme en cinq points clés

  • Jusqu’à la fin de 2021, l’avantage fiscal Louer Abordable offre aux investisseurs qui louent en dessous du prix du marché un abattement forfaitaire sur leurs loyers.
  •  En 2022, Louer Abordable devient une réduction d’impôts. Plus le loyer est bas par rapport au marché, plus cet avantage fiscal est important.
  • Le nouveau dispositif est simplifié. Tous les logements sont éligibles au même avantage, quelles que soient leur adresse et l’imposition du bailleur.
  • Les autres conditions restent inchangées. Les bailleurs devront respecter des plafonds de ressources des locataires et signer une convention avec l’Anah.
  • Selon les calculs du ministère chargé du Logement, le nouvel avantage fiscal est plus rentable. Il représente, selon les cas, de 0,5 à 3 mois de loyers.

 

 

 

Source : Particulier à particulier - Credit photo : Adobe Stock

 

nous suivre

se connecter