Nous rejoindre

Partager sur

IMMOBILIER DE DEMAIN : L’ESSOR DU COLIVING


Publié le 04 octobre 2021

Le coliving est un marché en plein essor qui semble répondre aux évolutions des usages professionnels et résidentiels. Le concept inspiré par le coworking séduit les investisseurs et les acteurs se multiplient.

COLIVING, UNE SOLUTION À LA CRISE DU LOGEMENT ET À L’ISOLEMENT

Une grande majorité des logements proposés aujourd’hui sont pensés pour être collectifs. Les populations cibles sont généralement les nouveaux actifs ou les étudiants qui sont à la recherche de logements qui respectent leurs contraintes de budget sans les isoler. Ils se tournent ainsi vers le coliving, de plus grands espaces pour vivre collectivement à un tarif plutôt avantageux. Ce nouveau concept d’espace partagé répond à une demande croissante, +30 % avec le confinement. Avec la démocratisation du télétravail, le coliving attire avec ses prestations de haute qualité (forfait incluant ménage, électricité, charges diverses et des services comme l’accès à une salle de sport ou des animations par exemple) à un prix modéré. À la différence de la colocation, chacun dispose en coliving d’un logement privé et indépendant avec une chambre, une cuisine et une salle de bain. Une solution attractive, tournée vers la génération Y, à l’heure où l’accès au logement traditionnel reste tendu avec des loyers élevés dans les grandes métropoles.

UN CONCEPT RECHERCHÉ POUR LES ENTREPRISES ET LES INVESTISSEURS

Si l’on peut évoquer une forme de colocation 2.0, le concept attire surtout des jeunes cadres qui profitent de services mutualisés, d’espaces communs et d’un appartement personnel privatif. Le coliving, d’abord pensé pour les étudiants en mobilité ou les jeunes actifs en mission, facilite le travail à distance et répond également au besoin de flexibilité des entreprises. Ces dernières surfent sur la tendance, dans le prolongement du coworking, pour développer des résidences ou des maisons qui accueillent les salariés (d’une ou de plusieurs entreprises). Ce nouveau marché de maisons partagées représente un investissement d’avenir pour les entreprises immobilières et les collectivités locales notamment grâce au taux d’occupation élevé et à l’offre de service qui accompagne ce modèle d’habitation. Une résidence multiservice qui peut être gérée par des promoteurs ou gestionnaires de bien et qui affiche des rendements situés entre 8 et 10 %. Une opportunité pour les investisseurs dans un contexte où les taux immobiliers restent bas et la demande locative forte. Une nouvelle façon de se loger façon tribu connectée qui permet de renforcer la vie communautaire dans les grands centres urbains. Une mutualisation qui permet en outre de proposer une offre de logement abordable au cœur de l’agglomération là où les biens se font rares.

Crédit photo : Adobe Stock - Source Le Monde 

nous suivre

se connecter